Facelle Vega - La perle Française

Chantre du luxe à la française, au début des années 60 la Facel Vega Facellia cherche à concurrencer les Porsche 356, Alfa Romeo ou Triumph qui règnent sur les classes de cylindrées modestes…

A la fin des années 50, Facel-Vega veut s’inscrire dans la lignée des défuntes marques françaises de luxe. Bugatti, Delahaye, Delage et autres Talbot étaient installées au sommet du Gotha automobile mais aujourd’hui, toutes ont baissé pavillon. Les survivantes de cette époque sont le véritable témoin de la créativité et de l’inventivité française.

Chez une marque habituée aux grosses mécaniques V8 américaines de 4 à 6 litres de cylindrée, aux puissances allant de 250 à 350cv aux carroseries imposantes, la Facellia avait pour but de s’imposer dans la classe de cylindrée de 1.600 cc et avec un gabarit « européen »

Lire la suite sur Auto Collection


Imprimer   E-mail